Pressto.

Nagłowek strony

Propositions pour un dictionnaire des moyens d’intensification

Ewa Pilecka

DOI: http://dx.doi.org/10.14746/strop.2015.421.006

Abstrakt


The growing body of literature on intensifiers enables us to circumscribe the scope of the phenomenon more accurately and to identify rigorously its linguistic realizations. Yet, the latter are clearly underrepresented or inconsistently treated both in general dictionaries and in textbooks. That is why the need arises to work up a dictionary devoted to means of intensification so that it can serve as a tool to students of French. Rather than simply listing these means, it should be conceived of as a lexicongrammar enabling users both to vary particular forms and to respect syntactic and combinatory constraints. Additionally, it should account for when registers can be conveniently switched. The present paper aims at giving some hints on how such a disctionary should be prepared.

Słowa kluczowe


semantics; syntax; lexicography; intensification; intensifier; collocation; motif; electronic dictionary

Pełny tekst:

Bibliografia


BEAUCHESNE, Jacques (2002) : Dictionnaire des cooccurrences. Montréal : Guérin.

BEJOINT, Henri (2007) : « Informatique et lexicographie de corpus : les nouveaux dictionnaires ». Revue française de linguistique appliquée XII : 7-23.

BERTHELON, Christiane (1955) : L'expression du haut degré en français contemporain. Berne : A. Francke.

CAZELLES, Nicolas (1997) : Les comparaisons du français. Paris : Belin.

Dictionnaire des collocations en ligne (A. González Rodríguez), .

Dictionnaire des cooccurrences (Termium Plus), .

GAATONE, David (2007) : « Les marqueurs d'intensité et les locutions verbales : quelques réflexions ». Travaux de linguistique 55 : 93-105.

GANASCIA, Jean-Gabriel (2001) : « Extraction automatique des motifs syntaxiques ». URL : (la date du dernier accès : 21.11.2014).

GIERMAK-ZIELIŃSKA, Teresa (2000) : Les expressions figées. Propositions pour un traitement contrastif. Warszawa : Instytut Romanistyki UW.

GROSS, Maurice (1986) : Grammaire transformationnelle du français. Syntaxe de l’adverbe. Paris: ASSTRIL.

GROSSMANN, Francis & TUTIN, Agnès (2005) : « Joie profonde, affreuse tristesse, parfait bonheur : sur la prédicativité des adjectifs intensifiant certains noms d’émotion ». Cahiers de lexicologie 86 : 1-18.

HADERMANN, Pascale ; PIERRARD, Michel & VAN RAEMDONCK, Dan (éds.) (2007) : « La scalarité : autant de moyens d’expression, autant d’effets de sens ». Travaux de linguistique 54.

HAUSMANN, Franz Josef (1989) : « Le dictionnaire de collocations ». Dans : F.J. HAUSMANN, O. REICHMANN, H.E. WIEGAND & L. ZGUSTA (éds.), Wörterbücher : ein internationales Handbuch zur Lexicographie. Dictionaries, Berlin-New York : De Gruyter, 1010-1019.

IORDANSKAJA, Lidia & MEL’ČUK, Igor (1997) : « Le corps humain en russe et en français. Vers un dictionnaire explicatif et combinatoire bilingue ». Cahiers de Lexicologie 70 : 103-135.

IZERT, Małgorzata (2002) : Les expressions Adj comme SN et l’intensification de la propriété [thèse de doctorat]. Université de Varsovie.

IZERT, Małgorzata (2004) : « L'intensification de la propriété et du processus par comme SN ». Dans : Krzysztof BOGACKI & Teresa GIERMAK-ZIELINSKA (éds.), La linguistique romane en Pologne : millésime 2004, Łask : Oficyna Wydawnicza LEKSEM, 173-180.

IZERT, Małgorzata (2004) : « Les expressions figées composées sur comme appropriées aux adjectifs ». Kwartalnik Neofilologiczny 3/2003 : 337-346.

IZERT, Małgorzata (2006) : « La construction à + SVinf et l’intensité de la propriété ou du procesus ». Dans : Krzysztof BOGACKI & Anna MIATLUK (éds.), Semantic Relations in Language and Culture, Białystok : Wydawnictwo Uniwersytetu w Białymstoku, 125-135.

IZERT, Małgorzata (2009) : « À propos de quelques adjectifs préfixés en sur- et de leurs équivalents en polonais ». Dans : Krzysztof BOGACKI, Joanna CHOLEWA & Agata ROZUMKO (éds.), Methods of lexical analysis: theoretical assumptions and practical applications, Białystok: Wydawnictwo Uniwersytetu w Białymstoku, 165-177.

IZERT, Małgorzata (2010) : « L’emploi des préfixes intensifs super- et sur- en français moderne : analyse morphologique, sémantique et comparative ». Acta Philologica 38 : 119-127.

IZERT, Małgorzata (2011) : « Archi- et ultra- : les préfixes français à valeur intensive dans leur emploi familier et dans la langue des médias». Kwartalnik Neofilologiczny 4/2011 : 535-543.

IZERT, Małgorzata (2012) : « Méga- et giga- : les nouveaux intensificateurs dans leur emploi familier en français et en polonais ». Dans : Krzysztof BOGACKI, Joanna CHOLEWA & Agata ROZUMKO (éds.), Formal and Semantic Aspects of Linguistic Research, Białystok:Wydawnictwo Uniwersytetu w Białymstoku, 81-92.

IZERT, Małgorzata (2012) : « Préfixes extra- et supra- comme intensificateurs de la propriété en français contemporain ». Kwartalnik Neofilologiczny 4/2012 : 155-164.

IZERT, Małgorzata (2013) : « Le préfixe maxi- et sa difusion actuele dans le français courant ». Studia Linguistica 32/1 : 101-113.

IZERT, Małgorzata (2014) : « Les préfixes supra- et hypra- comme intensificateurs de la propriété en français familier ». L'information grammaticale 140 : 32-38.

IZERT, Małgorzata (à paraître) : Les préfixes de l’intensification. Łask : Oficyna Wydawnicza LEKSEM.

KLEIBER, Georges & CATHERINE, Schnedecker (éds.) (2007) : « L’intensité ». Travaux de linguistique 55.

LEFEUVRE, Florence & NOAILLY, Michèle (éds.) (2004) : « Intensité, comparaison, degré 1 ». Travaux linguistiques du Cerlico 17.

LONGREE, Dominique, LUONG, Xuan & MELLET, Sylvie (2008) : « Les motifs : un outil pour la caractérisation topologique des textes ». Dans : Serge HEIDEN & Bénédicte PINCEMIN (éds.), JADT 2008, Actes des 9èmes Journées internationales d’Analyse statistique des Donées Textuelles, vol. 2. Lyon : Presses universitaires de Lyon, 733-744, URL : < http://lexicometrica.univ-paris3.fr/jadt/jadt2008/pdf/longree-luong-mellet.pdf> (la date du dernier accès : 21.11.2014).

MAGRI-MOURGUES, Véronique & PURNELLE, Gérald (2012) : « Mot à mot, brin par brin : les suites [Nom préposition Nom] comme motifs ». Dans : JADT 2012, Actes des 11èmes Journées internationales d’Analyse statistique des Donées Textueles. URL : < http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/125802 > (la date du dernier accès : 21.11.2014).

MARTI SOLANO, Ramón (2013) : « Degré et marqueurs d'intensité dans l'espression linguistique de la joie en anglais, français et espagnol ». Dans : Hélène CHUQUET, Raluca NITA & Freiderikos VALETOPOULOS (éds.), Des sentiments au point de vue : études de linguistique contrastive, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 117-136.

MEJRI, Salah (1994) : « Séquences figées et expresion de l’intensité. Essai de description sémantique ». Cahiers de Lexicologie 65 (2) : 111-122.

MÉLANIE-BECQUET, Frédérique & FUCHS, Catherine (2011) : « Élaboraton d'une base de données d’exemples de structures comparatives : de la grille d’annotation au système d'interrogation ». Corpus 10/2011 : 273-295.

MEL’ČUK, Igor et al. (1984, 1988, 1992, 1999) : Dictionnaire explicatif et combinatoire du français contemporain, Recherches lexico-sémantiques, Vol. I, II, III, IV. Montréal : Presses de l’Université de Montréal.

MEL’ČUK, Igor & POLGUERE, Alain (2006) : « Dérivations sémantiques et colocations dans le DiCo/LAF ». Langue française 150, 66-83.

MERILLOU, Catherine (éd.) (2005) : « Intensité, comparaison, degré 2 ». Travaux linguistiques du Cerlico 18.

PARMENTIER, Michel (2002) : Dictionaire français/anglais des comparaisons. Montréal : Stanké.

PILECKA, Ewa (2007) : « Mourir d'ennui, s'ennuyer à mort : quelques problèmes de description et de la traduction de syntagmes prépositonnels circostants / pseudo-circonstants de cause en français et en polonais ». BULAG 32 : 145-163.

PILECKA, Ewa (2009) : « Verbes intensifieurs et leur description lexicographique ». Dans : Krzysztof BOGACKI, Joanna CHOLEWA & Agata ROZUMKO (éds.), Methods of Lexical Analysis: Theoretical Assumptions and Practical Applications, Białystok : Wydawnictwo Uniwersytetu w Białymstoku, 297-308.

PILECKA, Ewa (2010) : Verbes intensifieurs et leur fonctionnement en français contemporain. Łask : Oficyna Wydawnicza LEKSEM.

PILECKA, Ewa (2011) : « L'intensification verbale et les énoncés à parangon ». Romanica Cracoviensia 11 / 2011 : 366-376.

PILECKA, Ewa (2012) : « À propos de la nominalisation des verbes intensifieurs ». Dans : Anna DUTKA-MAŃKOWSKA, Anna KIELISZCZYK & Ewa PILECKA (éds.), Grammaticis Unitis. Mélanges offerts à Bohdan Krzysztof Bogacki, Warszawa : Wydawnictwa Uniwersytetu Warszawskiego, 255–266.

PILECKA, Ewa (2013) : « Stéréotypes des émotions intenses : diverses langues, diversité des images linguistiques ? ». Dans : Fabienne BAIDER, Georgeta CISLARU (éds.), Cartographie des émotions. Propositions linguistiques et sociolinguistiques, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 97-108.

POPOVIC, Stéfan (2003) : Paraphrasage des liens de fonctions lexicales [mémoire présenté à la Faculté des Arts et Sciences en vue de l'obtention du grade de M.A. en linguistique]. Université de Montréal. URL : (la date du dernier accès : 21.11.2014).

REY, Alain & CHANTREAU, Sophie (1993) : Dictionnaire des expressions et locutions. Paris : Le Robert.

REY-DEBOVE, Josette & REY, Alain (éds.) (2007) : Le Nouveau Petit Robert de la langue française 2008 PC/MAC. Paris : Le Robert.

ROBERTS, Roda P. (1996) : « Le traitement des collocations et des expressions idiomatiques dans les dictionnaires bilingues ». Dans André CLAS, Henri BEJOINT & Philippe THOIRON (éds.), Les dictionnaires bilingues, Louvain-la-Neuve : Aupelf/Uref/Éditions Duculot, 181-198.

ROMERO, Clara (à paraître) : « À quoi compare-t-on pour intensifier ? Analyse du comparant dans les comparaisons d’intensité stéréotypées ou inventives ». Dans : Małgorzata IZERT, Anna KIELISZCZYK & Ewa PILECKA (éds.), L’intensité, Łask : Oficyna Wydawnicza LEKSEM.

ROMERO, Clara (2005a) : « Les adjectifs intensifs ». Dans : Jacques FRANÇOIS (éd.), L'adjectif français et à travers les langues. Actes du colloque international de Caen (28-30 juin 2001) Caen : Presses Universitaires de Caen, 449-462.

ROMERO, Clara (2005b) : « L'expression de l'intensité par la conséquence ou la cause ». Corela [en ligne], 3-2 /2005, URL: (la date du dernier accès : 21.11.2014).

ROMERO, Clara (2001) : L'intensité en français contemporain : analyse sémantique et pragmatique, [thèse de doctorat]. Université Paris 8.

SCHAPIRA, Charlotte (2000) : « Du prototype au stéréotype, et inversement : le cliché comme+SN ». Cahiers de lexicologie 76/1 : 27-40.

SZENDE, Thomas (1999) : « À propos des séquences intensives stéréotypées. Plaidoyer pour une description lexicographique ». Cahiers de Lexicologie 74 : 61-77.

Trésor de la langue française, .

TUTIN, Agnès (2005) : « Le dictionnaire de collocations est-il indispensable ? ». Dictionnaires : nouvelles approches, nouveaux modèles. Revue Française de Linguistique Appliquée X (2) : 31-48.

VERLINDE, Serge , SELVA, Thierry & BINON, Jean (2003) : « Les collocations dans les dictionnaires d’apprentissage : repérage, présentation et accès ». Dans : Francis GROSSMANN & Agnès TUTIN (éds.), Les collocations : analyse et traitement. Travaux et recherches en linguistique appliquée, Amsterdam : de Werelt, 105-115.

ZINGLE, Henri & BROBECK-ZINGLE, Marie-Louise (2003) : Dictionnaire combinatoire du français. Expressions, locutions et constructions. [sans lieu] : La Maison du Dictionnaire.

PRESSto2AMUR - export

Statystyki

Abstrakt - 267 PDF (Français) - 203

Altmetric

Zewnętrzne odnośniki

  • Obecnie brak jakichkolwiek odnośników.




Copyright (c) 2015 Ewa Pilecka

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.

Studia Romanica Posnaniensia: ISSN (Print): 0137-2475 ISSN (Online): 2084-4158