Pressto.

Nagłowek strony

Retour subreptice de l’Histoire chez quelques romanciers belges francophones (Baillon, Simenon, Savitzkaya, Toussaint)

Laurent Demoulin

DOI: http://dx.doi.org/10.14746/strop.2016.434.010

Abstrakt


André Baillon, Georges Simenon, Eugene Savitzkaya and Jean-Philippe Toussaint: four Belgian novelists, while portraying precisely their time, ensure generally avoid the great History. They attach indeed to depict the everyday world of men, women and children of their time. But History sometimes appears suddenly and occupies a place unexpected. We try to see how, when and where.


Słowa kluczowe


literature; world war; history; autobiography; television

Pełny tekst:

Bibliografia


Aron, P. (2015). « Les illusions perdues d’André Baillon », in B.-O. Dozo, A. Glinoer, Textyles, 46, Figurations de la vie littéraire.

Assouline, P. (1996). Simenon, Paris : Gallimard, coll. « Folio ».

Baillon, A. (1929). La vie est quotidienne, Paris : Rieder, coll. « Les prosateurs contemporains ».

Baillon, A. (1989). « Traité de littérature » [1921], Textyles, 6, André Baillon le précurseur, 143.

Baillon, A. (2013). Le Chien-chien à sa mémère, Le Bouscat : Finitude, 2013.

Baillon, A., Lievens G. (2012-2014). « Correspondance mars 1912 – juin 1913. Ou le début laborieux d’un grand amour », établie et éditée par Frans Denissen, Les Nouveaux Cahiers André Baillon, 10-11, 9-73.

Bajomée, D. (2013). « Les chambres noires d’Elvis. Pour une lecture d’Un jeune homme trop gros d’Eugène Savitzkaya », in N. Gillain, P. Piret, Textyles, 43, L’écriture au prisme de la photographie, Bruxelles : Le Cri, 2013, 97-107.

Demoulin, L. (2011). « Le dispositif Célébration/Nouba », Textyles, 44, Eugène Savitzkaya : le corps des mots, Bruxelles : Samsa.

Denis, B., Dubois, J. (2003). « Introduction », in G. Simenon, Romans, tome I, Paris : Gallimard, coll. « Bibliothèque de La Pléiade », xxviii-xxxii.

Denissen, F. (2001). André Baillon. Le gigolo d’Irma Idéal, Bruxelles : Labor, coll. « Archives du futur ».

Gnocchi, M. C. (2015). « Je, neveu. Relecture d’une oeuvre dite “mineure” d’André Baillon », in P. Aron, L. Brogniez, Textyles, 47, Bruxelles, une géographie littéraire.

Grodent, M. (1995). « Lecture », in A. Baillon, Par fil spécial, Bruxelles : Labor, coll. « Espace nord ».

Guibert, H. (1982). « Une rencontre avec Eugène Savitzkaya », Minuit, 49.

Guibert, H., Savitzkaya, E. (2013). Lettres à Eugène. Correspondance 1977-1987, Paris : Gallimard.

Lemoine, S. (2015). Entre folie et lucidité, une analyse de l’ethos baillonnien. Étude de l’énonciation au sein de la correspondance amoureuse d’André Baillon, mémoire de master, Liège : Université de Liège.

Gnocchi, M. C. (2007). Le Parti pris des périphéries. Les « Prosateurs français contemporains » des éditions Rieder (1921-1939), Bruxelles : Le Cri/Ciel-ULB-Ulg.

Savitzkaya, E. (1999). Fou civil, Paris : Flohic.

Savitzkaya, E. (2005). Fou trop poli, Paris : Minuit.

Savitzkaya, E. (2007). Nouba, Liège : Yellow Now.

Savitzkaya, E. (2015). Fraudeur, Paris : Minuit.

Toussaint, J.-P. (1997). La Télévision, Paris : Minuit.

Trousson, R. (1988). « Postface au Pénitent exaspéré », in A. Baillon, La Dupe, Le Pénitent exaspéré, Bruxelles : Labor, coll. « Archives du futur ».

PRESSto2AMUR - export

Statystyki

Abstrakt - 34 PDF (Français) - 52

Altmetric

Zewnętrzne odnośniki

  • Obecnie brak jakichkolwiek odnośników.




Copyright (c) 2017

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.

Studia Romanica Posnaniensia: ISSN (Print): 0137-2475 ISSN (Online): 2084-4158