Responsable du numéro : Grażyna Vetulani

La linguistique comparée est un domaine ancien ayant ses acquis importants (évolution et typologie des langues, universaux linguistiques, confirmation de certaines hypothèses conceptuelles, etc.) à la fois en diachronie et en synchronie. À l'heure actuelle, cette discipline est devenue, semble-t-il, une nécessité, surtout à cause des échanges internationaux et interculturels, l'activité commerciale et politique, de même que les besoins très concrets liés à la traduction des documents (seulement à la Commission Européenne la loi impose la traduction de plusieurs millions de pages de texte par année). Un autre facteur important qui contribue à la mise en valeur des études comparatives est le progrès technologique, surtout dans le domaine de communication. Dans ces nouvelles conditions, on tâche de fournir aux utilisateurs des outils spécialisés qui visent l'amélioration et l'accélération du processus de traduction ou, tout simplement, la meilleure communication. Mais il n'y aura ni de bonnes traductions, ni de communication efficace sans le travail fondamental, c.-à-d. sans la description détaillée des systèmes comparés, sans le savoir sur la diversité des langues, sans les ressources linguistiques convenables (corpus électroniques représentatifs, banques de données lexicales, dictionnaires, grammaires, outils de traitement automatique pour chaque langue, etc.). 

Les articles doivent être rédigés en français (jusqu'à 40000 signes) et peuvent avoir un caractère théorique, méthodologique ou empirique. Ils seront soumis à l'évaluation par deux experts indépendants.

 Les axes de recherche (à titre indicatif) sont les suivants :

- la valorisation des études comparatives en linguistique ; les motivations actuelles par rapport aux motivations anciennes, 

- l'objet et l'objectif des études comparatives en perspective diachronique et synchronique,

- les problèmes à résoudre issus de différentes traditions grammaticales dans la description des langues analysées ; les problèmes de définition, l'élucidation conceptuelle et terminologique,

- la mise en parallèle des aspects métodologiques ; approches et orientations en diachronie et en synchronie, procédures appliquées, méthodes de travail efficaces,

- l'exploitation des corpus,

- les modèles et modélisation dans les langues comparées ; les facteurs décisifs pour l'adoption ou l'abandon d'un modèle,

- les critères de classification, les typologies, les clés de résolutions fonctionnelles et sémantiques,

- les analyses confrontatives en grammaire, phonétique, sémantique, lexicolgie, pragmatique, etc.,  

- les problèmes linguistiques et solutions en traduction.

 

Calendrier

-          Soumission des propositions (résumés d'articles) : 20 juillet 2018

-          Décision du comité de lecture : 5 août 2018

-          Soumission des articles complets : 30 novembre 2018