La pluralité des races humaines de G. Pouchet : l’imaginaire des discours scientifiques

Main Article Content

Carmen Husti

Abstrakt

Being subject to interdisciplinary questioning in the nineteenth century, the human race appears in the text of the young scientist Georges Pouchet as an issue of the construction of a scientific method based on objectivity. Confronted with the limits of nineteenth-century geographical and ethnographic knowledge, this object of study proves that the plurality of human races is difficult to apprehend using objective scientific methods and experimentation, and reflects the imaginary present in the construction of scientific discourse.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Dział
ARTICLES

Referencje

  1. Blanckaert, C. (2003). La condition d’émergence de la science des races au début du XIXe siècle. In S. Moussa (Éd.), L’idée de « race » dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles) (pp. 133-149). Paris : L’Harmattan.
  2. Blumenbach, F. (1804 [1795]). De l’unité du genre humain et de ses variétés. Paris : Allut.
  3. Buffon, G.-L. L. (1749). Histoire naturelle, générale et particulière avec la description du cabinet du roi. Paris : Imp. Royale.
  4. Buffon, G.-L. L. (1971). De l’Homme. Paris : Maspero.
  5. Glissant, É. (1996 [1993]). Introduction à une Poétique du Divers. Paris : Gallimard.
  6. Husti, C. (2017). Les limites de l’humain dans quelques Voyages extraordinaires. In P. Tresaco, L. Cadena & A. Claver (Éds.), Otro « Viaje extraordinario ». Un autre « Voyage extraordinaire. Uma outra « Viagem extraordinária » » (pp. 123-134). Saragosse : Prensas de la Universidad de Zaragoza.
  7. Lamarck, J.-B. (1994 [1809]). Philosophie zoologique, ou Exposition des considérations relatives à l’histoire naturelle des animaux ; à la diversité de leur organisation et des facultés qu’ils en obtiennent ; aux causes physiologiques qui maintiennent en eux la vie et donnent lieu aux mouvements qu’ils exécutent enfin, à celles qui produisent, les unes le sentiment, et les autres l’intelligence de ceux qui en sont doués. Présentation et notes A. Pichot. Paris : Flammarion.
  8. Lamarck, J.-B. (1998 [1820]). Système analytique des connaissances positives de l’homme, restreintes à celles qui proviennent directement ou indirectement de l’observation. Introduction A. Bourguignon. Paris : Quadrige/PUF.
  9. Lemaire, S. & Blanchard, P. (2003). Montrer, mesurer, distraire. Du zoo humain aux expositions coloniales (1870-1931). In S. Moussa (Éd.), L’idée de « race » dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles) (pp. 343-357). Paris : L’Harmattan.
  10. Penel, J. D. (1982). Homo caudatus. Les hommes à queue en Afrique Centrale : un avatar de l’imaginaire occidental. Paris : Société d’études linguistique et anthropologique de France.
  11. Percheron, B. (2015). Flaubert, les naturalistes rouennais et les théories biologiques de 1865 à 1880. Revue Flaubert, 13. URL : http://flaubert.revues.org/2425
  12. Popper, K. R. (2006 [1972]). La connaissance objective. Une approche évolutionniste. Trad. de l’anglais et préface J.-J. Rosat. Paris : Flammarion.
  13. Pouchet, G. (1858). La pluralité des races humaines. Paris : J. B. Baillère et Fils.
  14. Pouchet, G. (1861). Dongolah et La 1ubie. La libre recherche. Bruxelles : Imprimerie de K. Guyot.
  15. Pouchet, G. (1864). La pluralité des races humaines. Paris : Victor Masson et Fils.
  16. Quatrefages, A. de (1889 [1887]). Histoire générale des races humaines. Introduction à l’étude des races humaines. Paris : A. Hennuyer, imprimeur-éditeur.
  17. Ricoeur, P. (2001). Histoire et vérité. Paris : Seuil.
  18. Saïd, E. (1980). Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident. Trad. de l’américain C. Malmoud. Préface de Tz. Todorov. Paris : Seuil.
  19. Saint Vincent, B. de (1827). L’homme (homo). Essai zoologique sur le genre humain. Paris : Rey et Gravier.
  20. Sarga Moussa, S. (2003). Introduction. In S. Moussa (Éd.), L’idée de « race » dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles) (pp. 7-16). Paris : L’Harmattan.
  21. Ségigner, G. (2006). Salammbô et la question des races. In V. Laisney (Éd.), Le miroir et le chemin. L’univers romanesque de Pierre-Louis Ray (pp. 201-211). Paris : Presses de la Sorbonne nouvelle.