La cohésion dans les textes narratifs : analyse d’un corpus d’apprenants

Main Article Content

Laurie Dekhissi
Freiderikos Valetopoulos

Abstrakt

In this paper, we propose the study of the cohesion in the narrative texts written by B2 and C1 level learners of French as a FL. We will focus on the sentence connectors. We will analyse different parameters such as the frequency and variety of connectors used. We will then focus on some unexpected uses found in the learner corpus Corpus-CFLE. Our aim is to study the students’ narrative productions and their knowledge in the use of specific connector according to the type of the text produced.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Dział
ARTICLES

Referencje

  1. Adam, J.-M. (1985). Le texte narratif. Paris : Nathan.
  2. Adam, J.-M. (1990). Eléments de linguistique textuelle. Liège : Mardaga.
  3. Adam, J.-M., & Revaz, F. (1996). L’analyse des récits. Paris : Seuil.
  4. Anthony, L. (2018). AntConc (Version 3.5.7) [Computer Software]. Tokyo : Waseda University. URL : http://www.laurenceanthony.net/software.
  5. Bartning, I. (1997). L’apprenant dit avancé et son acquisition d’une langue étrangère. Acquisition et Interaction en Langue Étrangère, 9. URL : http://journals.openedition.org/aile/1316.
  6. Berrendonner, A. (1983). Connecteurs pragmatiques et anaphores. Cahiers de Linguistique Française, 5, 215-246.
  7. Bolly, C., Degand, L. (2009). Quelle(s) fonction(s) pour donc en français oral ? Du connecteur conséquentiel au marqueur de structuration du discours. Lingvisticae Investigationes, 32, 1-32.
  8. Bras, M., Le Draoulec, A., & Vieu, L. (2003). Connecteurs et temps verbaux dans l’interprétation temporelle du discours : le cas de puis en interaction avec l’imparfait et le passé simple. Cahiers Chronos, 11, 71-97.
  9. Charolles, M. (1983). Coherence as a Principle in the Interpretation of Discourse. Text, 3-1, 71-99.
  10. Charolles, M. (1989). Text Coherence and Text Interpretation Processings. In M.-E. Conte et al. (Eds.), Text and Discourse Connectedness (pp. 377-387). Amsterdam : John Benjamins Publishing Company.
  11. Charolles, M. (1995). Cohésion, cohérence et pertinence du discours. Travaux de Linguistique, 29, 125-151.
  12. Charolles, M. (2011). Cohérence et cohésion du discours. In K. Holker, & C. Marello (Eds.), Dimensionen der Analyse Texten und Diskursivent (pp. 153-173). Berlin : Lit Verlag.
  13. Chiss, J.-L., David, J. (2011). Linguistique textuelle et didactique du français. Le Français Aujourd’hui, vol. hs01, no. 5, 155-166.
  14. Dekhissi, L., Lamprou, E., & Valetopoulos, F. (2018). « Les traces de l’oral à l’écrit dans un corpus d’apprenants de FLE ». Colloque international Langues largement diffusées : valeur ajoutée pour Langues Moins Diffusées et Moins Enseignées (MoDiMEs), Université Aristote de Thessalonique, 1-2 juin, 2018.
  15. Devilla, L. (2006). « Analyse de La linguistique textuelle – Introduction à l’analyse textuelle des discours », Alsic [En ligne], vol. 9, document alsic_v09_14-liv4, mis en ligne le 20 décembre 2006. URL : http://journals.openedition.org/alsic/300.
  16. Favart, M., & Passerault, J.-M. (1995). Evolution du rôle fonctionnel des connecteurs et de la planification du récit écrit chez les enfants de 7 à 11 ans. Revue de Phonétique Appliquée, 115-116-117, 198-212.
  17. Fayol, M. (1986). Les connecteurs dans les récits écrits. Etude chez l’enfant de 6 à 10 ans. Pratiques, 49, 101-113.
  18. Halliday, M., & Hasan, R. (1976). Cohesion in English. London : Longman.
  19. Jadir, M. (2010). Typologie textuelle et connecteurs. In F. Neveu, V. Muni Toke, J. Durand, T. Klingler, L. Mondada, & S. Prévost (Eds.), Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2010). DOI : 10.1051/cmlf/2010260.
  20. Lundquist, L. (1980). La cohérence textuelle : syntaxe, sémantique, pragmatique. Copenhague : Nyt Nordisk Forlag Arnold Busck.
  21. Mouchon, S., Fayol, M., & Gombert, J.E. (1989). L’utilisation de quelques connecteurs dans les rappels de récits chez des enfants de 5 à 8 ans. L’année psychologique, 89-4, 513-529.
  22. Noyau, С., & Paprocka-Piotrowska, U. (2000). La représentation de structures événementielles par les apprenants : granularité et condensation. Roczniki Humanistyczne, XLVIII-5, 87-121.
  23. Özçelebi, H. (2015). Problèmes de répétition et de progression dans les textes narratifs écrits chez les apprenants turcs en FLE. Eğitim Fakültesi Dergisi, 28, 413-429.
  24. Paolacci, V., & Favart, M. (2010). Traitement des marques de cohésion par les jeunes scripteurs : l’utilisation de la ponctuation et des connecteurs à l’entrée en sixième. Langages, 177, 113-128.
  25. Riegel, M., Pellat, J.-C., & Rioul, R. (1994). Grammaire méthodique du français. Paris : PUF.
  26. Slatka, D. (1975). L’ordre du texte. Études de Linguistique Appliquée, 19, 30-42.
  27. Tisset, C. (2000). Analyse linguistique de la narration. Paris : Sedes.
  28. Valetopoulos, F. (2010). Quelques réflexions sur les critères d’élaboration d’un corpus d’apprenants. Travaux Linguistiques du CerLiCO, 23, 235-245.