Franchir l’infranchissable – stratégies d’interaction orale en classe de FLE

Main Article Content

Radosław Kucharczyk

Abstrakt

In this article I will show that oral interaction is an independent competence in the language learning / teaching process and it requires adequate strategies. At the beginning of the article, I will present a description of a spoken language and verbal oral interaction as a subject of linguistic studies. Next, I will present a description of oral interaction in accordance with The Common European Framework of Reference for Languages (CEFR), as well as, a description of the interactive strategies presented by the authors of the Framework. After that, I will present the place of oral interaction strategies in various administrative documents regulating learning / teaching foreign languages at present. The last part of the article will describe examples of didactic actions which had an objective of developing this strategic competence among the beginner students of Romance philology.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Dział
Artykuły naukowe

Referencje

  1. Blanche-Benveniste, C. (2000). Approche de la langue parlée en français, Paris : Ophrys.
  2. Cadre européen commun de référence pour les langues – apprendre, enseigner, évaluer (2001). Conseil de l’Europe/Les Éditions Didier.
  3. Europejskie Portfolio Językowe dla uczniów od 10 do 15 lat (2004). Conseil de l’Europe/Wydawnictwa Centralnego Ośrodka Doskonalenia Nauczycieli.
  4. Fagyal, Z. (1999). L’inventaire des contours intonatifs stylisés en français, in: Faits de langue n°13, Oral-Ecrit : Formes et théories (pp. 17-25), Paris : Ophrys.
  5. Goffman, E. (1973). La mise en scène de la vie quotidienne. La présentation de soi, Paris : Les éditions de minuit.
  6. Griggs, P. (2009). À propos de l’articulation entre l’agir de l’usage et l’agir de l’apprentissage dans une approche actionnelle : une perspective sociocognitive, in: L’approche actionnelle dans l’enseignement des langues. Onze articles pour mieux comprendre et faire le point (pp. 88-100), Barcelone : Difusíon/Maison des Langues.
  7. Harris, V., Gaspar, A., Jones, B., Ingvarsdóttir, H., Neuburg, R., Pálos, I., Schindler, I. (2002). Aider les apprenants à apprendre: à la recherche de stratégies d’enseignement et d’apprentissage dans les classes de langues en Europe, Strasbourg : Éditions du Conseil de l’Europe.
  8. Kerbrat-Orecchioni, C. (1990). Les interactions verbales. vol. 1, Paris : Armand Colin.
  9. Kucharczyk, R. (2010). Développer la compétence pragmatique à l’oral dans l’enseignement/apprentissage des langues (exemple du FLE), thèse de doctorat non publiée rédigée sous la direction de J. Zając à l’Université de Varsovie.
  10. Menand, R. (2003). Taxi !2. Méthode de français, Paris : Hachette FLE.
  11. Parizet, M.-L., Grandet, É., Corsain, M. (2005). Activités pour le Cadre européen commun de référence. Niveau A2, Paris : Clé international.
  12. Piot, O. (1999). Une théorie morphogénétique des « clichés mélodiques » du français standard, in: Faits de langue n°13, Oral-Ecrit : Formes et théories (pp. 26-34), Paris : Ophrys.
  13. Podstawa Programowa z komentarzami, t. 3. Języki obce. Ministerstwo Edukacji Narodowej (2009). Portfolio européen pour les enseignants en langues en formation initiale. Un outil de réflexion pour la formation des enseignants en langues (2007). Conseil de l’Europe.
  14. Robert, J.-P., Rosen, É. (2010). Dictionnaire pratique du CECR, Paris : Ophrys.
  15. Vaissière, J. (1999). Utilisation de la prosodie dans les systèmes automatiques : un problème d’intégration des différentes composantes, in: Faits de langue n°13, Oral – Écrit : Formes et théories (pp. 9-16), Paris : Ophrys.
  16. Vion, R. (1993). La communication verbale, Paris : Hachette.